Bilan 2013: top albums

Bilan 2013: top albumsUne fois encore, nous avons décidé de digérer l'année précédente à peu près en même temps que la galette des rois. Avant que certains crient au scandale de voir untel figurer dans notre classement au profit d'une absence incompréhensible d'un autre, soyons très clairs: notre top n'a pas pour but de sacrer les meilleurs albums de 2013, mais de dresser la liste des disques que nous avons préférés ces 12 derniers mois.

Voici donc 30 coups de coeurs qui, à n'en pas douter, continueront à tourner sur nos platines et autres smartphones pendant longtemps. Ceci étant dit, avant toute chose, l'équipe de Tweendie tient bien sûr à vous présenter ses meilleurs voeux pour 2014 !

 

 

The Spook School - Dress Up

 

30. The Spook School - Dress Up

Connus pour leurs très bonnes performances live, les bambins de The Spook School avaient également attiré notre attention avec l’excellent single Here We Go. Si la production de ce premier album aurait pu être plus travaillée, nous sommes contents d’y retrouver l’humour et l’énergie caractéristiques du quatuor d’Edimbourg.

 

 

The Mantles - Long Enough To Leave

 

29. The Mantles - Long Enough To Leave

Long Enough To Leave, premier album de The Mantles chez Slumberland Records, est un disque ensoleillé qui prouve que de l'autre côté de l'Atlantique, on est aussi capable de faire de la (très bonne) jangle-pop.

 

 

Crocodiles - Crimes Of Passion

 

28. Crocodiles - Crimes Of Passion

Quatrième album de Crocodiles, Crimes Of Passion est un authentique disque de pop. Accessible et agréable, il contient surtout un morceau extraordinaire : She Splits Me Up.

 

 

Tullycraft - Lost In Light Rotation

 

27. Tullycraft - Lost In Light Rotation

On a beau avoir l’impression que Tullycraft refait – à peu de choses près – le même album à chaque sortie, il n’empêche que la formule demeure toujours aussi efficace. L’esprit juvénile des rois incontestés de la twee plane tout le long de Lost In Light Rotation.

 

 

Minks - Tides End

 

26. Minks - Tides End

Minks nous est revenu avec un album surprenant de fraîcheur. Bien qu’un brin inégal, Tides End compte tout de même quelques morceaux exceptionnels – on pense notamment à Romans ou Margot - qui justifient largement sa place dans notre top.

 

 

Joanna Gruesome - Weird Sister

 

25. Joanna Gruesome - Weird Sister

Weird Sister est un mélange explosif; une sorte de grand-huit pop-rock où l’auditeur passe par tous les états. Une chose est sûre, ce premier album de Joanna Gruesome ne laisse pas indifférent.

 

 

Brothers In Law - Hard Time For Dreamers

 

24. Brothers In Law - Hard Time For Dreamers

Parce que la pop n’est pas réservée qu’aux anglo-saxons, nous sommes ravis de faire figurer un groupe italien au sein de notre top. Avec Hard Time For Dreamers, Brothers In Law a tout simplement fait partie de ce qui s’est fait de mieux en 2013 en matière de shoegaze.

 

 

Boyish – Everything You Say

 

23. BoyishEverything You Say

Probablement le groupe le plus exotique de notre top, les Tokyoites de Boyish s’inscrivent comme l’un de nos coups de cœur de 2013. Leur premier album, Everything You Say, concentre tout ce qu’un fan d’indiepop est en droit d’attendre.

 

 

Legs - Pass The Ringo

 

22. Legs - Pass The Ringo

A l’instar de The Babies l’an passé, Legs signe un album masculin/féminin qui fleure bon la jeunesse et l’insouciance. Si Pass The Ringo ne contient pas de véritable tube à proprement parler, il compense par un ensemble d’une cohérence rare.

 

 

The Courtneys - The Courtneys

 

21. The Courtneys - The Courtneys

C’est ce cocktail malin entre nonchalance et fulgurance qui définit l’attrait que nous avons pu avoir pour le rock de The Courtneys. Il ne reste plus qu’à prier pour que ce premier (court) épisode en appelle rapidement de nouveaux.

 

 

Frankie Rose - Herein Wild

 

20. Frankie Rose - Herein Wild

Herein Wild s’érige comme l’étape finale de la métamorphose de Frankie Rose. Ayant définitivement raccrochée son perfecto, la chanteuse assume définitivement l’univers dream-pop aux accents indie-rock qu’elle avait esquissé deux ans auparavant. Avec des titres aussi puissants qu’Into Blue et Question/Reason, il est difficile de ne pas tomber sous le charme de cet album.

 

 

Azure Blue - Beyond The Dreams There's Infinite Doubts

 

19. Azure Blue - Beyond The Dreams There's Infinite Doubts

A dire vrai, la synth-pop d’Azure Blue n’aurait pas dépareillé sur la bande originale du film Drive. Epiques et poignantes, les compositions de Beyond The Dreams There’s Infinite Doubts sont un passeport vers le monde des rêves.

 

 

Sally Shapiro - Somewhere Else

 

18. Sally Shapiro - Somewhere Else

A mi-chemin entre l’italo-disco sensuelle qui caractérise Sally Shapiro et une electro-pop suédoise contemporaine, c’est bel et bien « Ailleurs » que Somewhere Else nous transporte. L’album, aussi onirique que dansant, connaît son point d’orgue sur les morceaux What Can I Do et Starman.

 

 

joyride! - joyride!

 

17. joyride! - joyride!

La musique de joyride! est à l’image de son nom. Jouissives et écorchées, les compositions punk du groupe sont une invitation à foncer à bord d’un bolide sur les routes de Californie.

 

 

La Luz - It's Alive

 

16. La Luz - It's Alive

It’s Alive est marqué du sceau de la nostalgie pour les 60’s. Entre surf-rock et yé-yé, La Luz se révèle être une excellente surprise dont on ne manquera pas de suivre les aventures.

 

 

Math And Physics Club - Our Hearts Beat Out Loud

 

15. Math And Physics Club - Our Hearts Beat Out Loud

Oscillant entre indiepop pastorale et indie-rock léché, Our Hearts Beat Out Loud est un recueil de chansons sympathiques et chaleureuses. Nous décernerons une mention spéciale à We’re Not Lost et That’s What Love Is.

 

 

Camera Obscura - Desire Lines

 

14. Camera Obscura - Desire Lines

Longtemps attendu par les fans, le cinquième long-format de Camera Obscura est à la hauteur de la réputation du groupe. Sans grande surprise, mais non sans prestance, Desire Lines se définit comme la suite logique de My Maudlin Career où à l’excellent French Navy pourrait se substituer l’imparable Do It Again.

 

 

Bubblegum Lemonade - Some Like It Pop

 

13. Bubblegum Lemonade - Some Like It Pop

Some Like It Pop pourrait se définir comme un essai (transformé) sur l’indiepop. Dans l’équation, on retrouve ce son de guitare jangly propre à Bubblegum Lemonade, mis au service de ballades récréatives et séduisantes.

 

 

Etienne Daho - Les Chansons de l'Innocence Retrouvée

 

12. Etienne Daho - Les Chansons de l'Innocence Retrouvée

Le roi de la pop française signe un retour attendu et convaincant. Si certains titres paraissent plus évidents que d’autres, le patchwork proposé par Etienne Daho n’en demeure pas moins cohérent et très chic.

 

 

Au Revoir Simone - Move In Spectrums

 

11. Au Revoir Simone - Move In Spectrums

Pour leur quatrième échappée discographique, les trois New Yorkaises ne prennent pas de détour en proposant une version moins éthérée et beaucoup plus directe de leur univers. Par sa production soignée et ses singles bien sentis, Move In Spectrums est un album de haute volée.

 

 

The Felt Tips - Symbolic Violence

 

10. The Felt TipsSymbolic Violence

Le chant d’Andrew Paterson et les arpèges de Miguel Navarro ne s’étaient jamais aussi bien mariés que sur Symbolic Violence. Les Felt Tips semblent avoir franchi un véritable cap avec ce second album et s’affirment de plus en plus comme les dignes héritiers de The Smiths et McCarthy.

 

 

Blouse - Imperium Limited

 

09. Blouse - Imperium Limited

En inversant la balance entre synthés et guitares par rapport à son premier album, Blouse réussit le pari de se réinventer tout en conservant son ADN. L’exercice était aussi périlleux que le résultat est remarquable et raffiné.

 

 

Colleen Green - Sock It To Me

 

08. Colleen Green - Sock It To Me

Sock It To Me est un concentré de vitamines. Toujours pleine d’espièglerie, les 10 nouvelles mises en scène garage-pop lo-fi de Colleen Green ont un pouvoir hautement addictif.

 

 

The Pastels - Slow Summits

 

07. The Pastels - Slow Summits

26 ans après leur tout premier album studio, les Pastels reviennent au sommet avec un disque d’une élégance et d’une fraîcheur rares. Stephen Pastel et Aggi n’ont pas pris une seule ride et se payent même le luxe de signer l’un des meilleurs singles de l’année avec Check My Heart.

 

 

Girls Names - The New Life

 

06. Girls Names - The New Life

The New Life est remarquable par son homogénéité, sa densité et sa complexité. Caché derrière une apparence austère, Girls Names signe un chef d’œuvre aux lignes de guitares et aux nappes de synthés obsédantes.

 

 

When Nalda Became Punk - A Farewell To Youth

 

05. When Nalda Became Punk - A Farewell To Youth

Nous attendions avec impatience le premier album de When Nalda Became Punk et les Espagnols ne nous ont pas déçus. On y retrouve l’exotisme acidulé qui nous avait tant plu et qui apporte ce supplément d’âme à une indiepop énergique et touchante.

 

 

The Proctors – Everlasting Light

 

04. The ProctorsEverlasting Light

Il aura donc fallu patienter jusqu’en 2013 pour voir paraître le premier album de The Proctors. Le jeu en valait la chandelle tant Everlasting Light se révèle être un petit bijou de jangle pop et s’inscrit d’ores et déjà comme une référence du genre.

 

 

Veronica Falls - Waiting For Something To Happen

 

03. Veronica Falls - Waiting For Something To Happen

Quelle bonne surprise que ce second album de Veronica Falls ! Waiting For Something To Happen ne parvient pas simplement à se hisser au niveau de son prédécesseur mais le dépasse tant par son charme irrésistible que son efficacité.

 

 

Aline - Regarde Le Ciel

 

02. Aline - Regarde Le Ciel

Avec Regarde Le Ciel, les horizons d’Aline continuent de s’élever. Le groupe a réussi le mélange parfait entre inédits et tubes réenregistrés pour l’occasion. Vivement le prochain épisode ! 

 

 

Bleached - Ride Your Heart

 

01. Bleached - Ride Your Heart

Echappées des Mika Miko, les sœurs Clavin frappent fort avec un premier album qui frôle la perfection. Entre garage maîtrisé et pop fracassante, Ride Your Heart est la bande son parfaite pour évoluer sur un dancefloor rendu collant par la bière chavirée.