Big Troubles - Worry

Big Troubles - WorryDans l'anonymat quasi-complet, durant le mois d'août dernier, est paru Worry, premier LP des Américains de Big Troubles. Pourtant, ce n'est pas le talent qui manque à ces shoegazers du New Jersey...

 

Dès les premiers riffs de Video Rock, la machine est lancée. La filliation avec My Bloody Valentine ou The Jesus And Mary Chains semble alors évidente et toute trouvée. Néanmoins, il y a quelque chose de beaucoup plus pop dans la musique de Ian Drennan, Alex Craig, Samuel Franklin et Luka Usmiani. En effet, ces quatre garçons dans le vent noisy de leurs guitares pleines de «fuzz» savent également composer des tubes hypnotiques à souhait. Le catchy Bite Yr Tongue en scotchera d'ailleurs plus d'un(e). Dès lors, on serait tenté de revenir à une définition plus actuelle de la musique de Big Troubles; on y verra d'avantage une fusion virtuelle de Times New Viking avec The Pains Of Being Pure At Heart. Cependant, tout l'album n'est pas qu'une simple succession de hits. Il se dégage en effet deux atmosphères distinctes dont l'origine est probablement dûe au fait qu'Alex Craig et Ian Drennan se partagent le songwriting. La première moitié de Worry s'écoutera avec d'avantage de facilité que la seconde. Mais que l'on ne s'y trompe pas: chacune de ces deux ambiances complète l'autre et offre ainsi un ensemble tout à fait cohérent. Toutefois, s'il fallait véritablement dégager un seul et unique morceau de l'album, nous irions d'avantage piocher du côté des titres que l'on qualifiera «d'efficaces» en citant l'excellent(issime) Freudian Slips.


Chaque année, une poignée d'artistes dont on ignore tout ou presque fait son apparition sur le devant de la scène et marque les esprits. Big Troubles fait partie de ce petit groupe de révélations; ne passez donc pas à côté de Worry...

 

[2010 - Olde English Spelling Bee]